Suivez nous sur facebook
Facebook
Suivez nous sur instagram
Instagram
 
 

Exposition en cours 

UN MARCHAND, UN ARTISTE  



A l'occasion de la seconde édition "Des Printemps des Puces »,
le Marché Biron, le Marché Dauphine, leurs antiquaires et galeries d’art
ont le plaisir de vous inviter à leur évènement :
Un marchand, un artiste !

La GALERIE PAOLA LUMBROSO
Vous invite à découvrir


MADELEINE CALAFELL
Elève à l’Ecole des Beaux- arts de Paris

Le jeudi 24 mai 2018 à partir de 19h
GALERIE PAOLA LUMBROSO
MARCHÉ BIRON, allée 1 – galerie 102


Expositions du 26 mai au 24 juin inclus, les samedis, dimanches et lundis 10h à 18h

 


UN MARCHAND, UN ARTISTE

Madeleine Calafell
Elève à l’Ecole des Beaux – arts de Paris

FORMATION
Depuis 2015 : Études aux Beaux-arts de Paris, actuellement en troisième année.
2014 – 2015 : Classe préparatoire à l’atelier de Sèvres, Paris.
2013 – 2014 : Lycée Victor Hugo de Marrakech.
Bac S option physique/chimie (Mention bien).

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
Octobre 2017 à aujourd’hui : Monitrice de l’atelier céramique de Claude Dumas aux Beaux-arts de Paris.
2016-2017 : Participation aux projets de l’atelier fresque de Philippe Bennequin aux Beaux-arts de Paris :
Stage et formation en peinture murale pour la réalisation d’un plafond peint à l’hôpital Saint
Louis, Paris.
Voyage d’atelier en Chine de trois semaines afin d’étudier la polychromie des peintures et de la statuaire bouddhistes des grottes de Dun’hang.
Novembre-Décembre 2016 : Stage à l’atelier d’Eva Jospin, Paris. Réalisation d’une sculpture en bois et en carton représentant une forêt.
Décembre 2015 : Réalisation de plusieurs cours d’arts plastiques pour les enfants de l’association Al Karam de Marrakech, au Maroc.

EXPOSITIONS COLLECTIVES
2018 : 10 ans de céramique aux Beaux-arts de Paris, galeries des Beaux-arts de Paris.
2017 : Empreintes pariétales, galeries des Beaux-arts de Paris.
Académie des Beaux-arts de Paris (Nominée au prix de dessin)
2016 : 100 DESSINS à l’Espace des arts sans frontières, Paris

En équilibre
« Mon enfance en Côte d’Ivoire est une source d’inspiration constante. Le calao, oiseau appartenant aux croyances ivoiriennes, faisait parti de mon quotidien de petite fille. Je le croisais chaque jour devant la porte d’entrée de ma maison sous forme de grande sculpture en bois primitive. Mystique, il avait une aura humaine qui m’emportait dans un monde qui est aujourd’hui menacé et que j’essaye de retranscrire.
Plus que de simples représentations, mes dessins sont les racines qui m’aident à trouver les idées, les formes, les ombres, les lumières et les textures de mes sculptures. Ces dernières sont réalisées en creux, ce qui me permet de créer des architectures, des perpendicularités, des mouvements... Ici, la végétation crée des fragilités qui sont presque sur le point de se casser. La flore fragile semble puiser son énergie dans les êtres qui la soutienne. L’un des défis qu’impose la réalisation d’œuvres de cette dimension est de trouver le point d’équilibre de chacune. Cela équivaut à marcher sur une liane.
Est-ce l’homme qui rêve qu’il est oiseau ? Ou l’oiseau qui rêve d’être homme ? »

Galerie Paola Lumbroso, 85 rue des rosiers, allée 1 – galerie 102, 93400 St Ouen
Contact : 06 07 22 80 72 paolalumbrosogallery@gmail.com